Ce projet est promu en partenariat avec le Conservatoire du Littoral et avec le Domaine de l’île Margaux. En mer de Garonne (nom que portait l’estuaire de la Gironde jusqu’au 17ème siècle) les îles de l’archipel sont des constructions encore fragiles. Pour leur renaissance, à la recherche du goût et des saveurs perdus, ce projet veut promouvoir l’intégration d’activités complémentaires et particulièrement adaptées à ces lieux magiques :

  • Viticulture d’exception ;
  • Arboriculture fruitière, avec la plantation de bergers composés de plusieurs centaines de variétés ;
  • Maraîchage et horticulture d’une grande diversité de légumes, de plantes aromatiques et décoratives ;
  • Accueil d’élèves et de leurs professeurs pour la plantation, l’entretien et la cueillette des fruits et des légumes ;
  • Alevinage, avec l’établissement de vallées de pêche ;
  • Aquaculture extensive ;
  • Accueil des animaux de passage, migrateurs ou domestiques ;
  • Construction navale de bateaux adaptés à la mer de Garonne ;
  • Construction de moulins à eaux flottants, turbinant les courants de marée pour la production d’électricité ;
  • Accueil de bateaux, entre l’île du Nord et l’île Macau ;
  • Accueil et expression d’artistes, de créateur ou d’artisans, inspirés par l’archipel et par ses ressources.

Rejoindre le blog de l'Archipel